Tags Posts tagged with "Laisse-moi te dire"

Laisse-moi te dire

roman janine boissard

 

Pour changer mes habitudes, aujourd’hui je commence par la 4eme de couverture.

‘’Il y a des hommes qui souffrent. Qui parle d’eux ?

Il y a des femmes qui pratiquent le renversement des rôles…

Il y a des enfants sans repères ; qui est papa ?qui est maman ?

En épousant Gabrielle, Jean-Charles ignore qu’il sera bientôt confronté, lui et ses deux enfants, à une femme blessée qui s’est juré qu’aucun homme ne l’aura jamais. Que deviendrait Jean-Charles sans la douce Marie ? ‘’

Le Pitch :

Jean-Charles et Gabrielle se rencontrent à Science-Po, très vite ils veulent se marier et avoir des enfants, ils en auront deux. Quand je dis ils, c’est plutôt « Elle » qui prend les décisions, car Gabrielle est une femme brillante et volontaire qui ne supporte aucune résistance à ses projets. Elle organise sa vie comme son entreprise, c’est elle le Boss.  Elle programme même la date de son accouchement en fonction de son planning. Lui, amoureux et admiratif, se laisse progressivement étouffer par cette féministe pure et dure. Peu à peu le couple s’effiloche, s’étiole, Gabrielle avance sans jamais se remettre en question, quant à lui, des questions il s’en pose de plus en plus … Il reste pour ses enfants.

Mon avis :

Si ce roman avait été écrit par un homme, je l’aurais traité de misogyne. Janine Boissard force le trait de la féministe en décrivant Gabrielle. Les personnages ne sont pas très crédibles encore moins attachants, l’histoire est assez convenue, tel ce secret tiré d’on ne sait quel tiroir à la fin du livre qui n’apporte aucune matière à réflexion et qui semble tiré de  »La psychologie pour les nuls ».

Je n’ai pas besoin de vous préciser que je n’ai pas été emballée par ce roman, à maintes reprises j’ai failli abandonner la lecture. Un point positif quand même, au moins ça, J’ai été assez séduite par la forme, la vie du couple à travers la lorgnette du mari sous forme de lettre adressée à son épouse.

Bon comme vous l’aurez deviné ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable !!

 GAIA

Pour changer mes habitudes, aujourd’hui je commence par la 4eme de couverture.

‘’Il y a des hommes qui souffrent. Qui parle d’eux ?

Il y a des femmes qui pratiquent le renversement des rôles…

Il y a des enfants sans repères ; qui est papa ?qui est maman ?

En épousant Gabrielle, Jean-Charles ignore qu’il sera bientôt confronté, lui et ses deux enfants, à une femme blessée qui s’est juré qu’aucun homme ne l’aura jamais. Que deviendrait Jean-Charles sans la douce Marie ? ‘’

Le Pitch :

Jean-Charles et Gabrielle se rencontrent à Science-Po, très vite ils veulent se marier et avoir des enfants, ils en auront deux. Quand je dis ils, c’est plutôt « Elle » qui prend les décisions, car Gabrielle est une femme brillante et volontaire qui ne supporte aucune résistance à ses projets. Gabrielle organise sa vie comme son entreprise, c’est elle le Boss.  Elle programme même la date d’accouchement en fonction de son planning. Lui amoureux, admiratif, se laisse peu à peu étouffer par cette féministe pure et dure. Le couple s’effiloche peu à peu, Gabrielle avance sans jamais se poser de questions, lui s’en pose de plus en plus … Il restera pour ses enfants.

Mon avis :

Si ce roman avait été écrit par un homme, je l’aurais traité de misogyne. Janine Boissard force le trait en décrivant Gabrielle. Les personnages ne sont pas très crédibles ni attachants, l’histoire est assez convenue. Ce secret tiré d’on ne sait quel tiroir, à la fin du livre ne nous apporte aucune matière à réflexion, ça fait un peu psychologie de comptoir.

Je n’ai pas été emballée par ce roman, Janine Boissard nous a habitués à mieux. Un point positif quand même, J’ai été séduite par la forme, la vie d’un couple à travers la lorgnette d’un homme et sous forme de lettre adressée à son épouse.

Bon comme vous l’aurez deviné ce livre ne me laissera pas un souvenir impérissable !!

  Gaia…Laisse-moi te dire